Mardi 21 octobre 2014

De bon matin nous replions le clic clac qui nous sert de lit dans la salle commune de l’auberge de jeunesse.

***

Podgorića ne nous semble pas avoir plus de charme aujourd’hui qu’hier. Tout juste la cathédrale nous impressionne-t-elle, elle est récente mais des blocs de pierre massifs ont été réutilisés pour en faire la base. Peut-être proviennent-ils d’une basilique détruite.

***

La plaine s’étale devant nous, avec quelques vignes et du maïs, nous avons l’impression de retrouver l’affreuse plaine du Po. Un minaret pointe son nez à quelques encablures de la frontière avec l’Albanie, est-il albanais ou bosniaque ? Nous voyons un centre culturel bosniaque, signe de la présence d’une minorité.

***

Un grand lac marécageux s’étend à la frontière entre Monténégro et Albanie, nous le contournons pour atteindre le poste frontière. Nous sourions en voyant la confusion entretenue autour du drapeau européen. Il est fièrement affiché sur certains bâtiments, mais il faut être attentif, car ni le Monténégro ni l’Albanie ne font partie de l’Union Européenne. Il s’agit en fait d’un bâtiment financé par telle ou telle agence européenne.

***

En Albanie s’étend devant nous un pays désert, une lande où paissent quelques chèvres.

***

Des gamins nous voient arriver au loin et nous tendent la main pour, semble-t-il que nous tapions dedans. « Topa, topa », disent-ils. Mais bien vite nous comprenons que leur jeu ne nous conviendra pas car ils tapent plus qu’il ne le faudrait. L’un d’eux lance son ballon dans le dos de Florian. Nous aurions facilement le dessus sur cette demi-douzaine d’enfants mais nous continuons notre chemin. Dans la confusion de leur mauvaise blague, celui qui possède un petit vélo roule sur un autre qui s’affale sur le bitume. Nous sommes tranquilles.

***

Aucune conséquence physique de cette rencontre, mais beaucoup de questions pendant le déjeuner. La stupidité de cette poursuite nous laisse dubitatif.

***

Cela se confirmera pas la suite, l’Albanie étant entouré de pays utilisant l’euro, on peut utiliser lek local et monnaie européenne presque indifféremment.

***

La campagne se remplit de très nombreuses maisons, souvent coquettes et spacieuses, espacées et peintes de couleurs pastelles. La route nous convient aussi, puisqu’elle dispose d’un large et confortable bas-côté, qui permet de ne pas se concurrencer avec le trafic, qui est d’ailleurs peu important.

***

Nous plantons la tente pour la première fois depuis plusieurs semaines dans un magnifique camping de bord de lac. Notre première journée en Albanie nous laisse une impression partagée.

Un commentaire sur “Mardi 21 octobre 2014

  1. Bonjour
    A la suite d’une petite visite à Mme Wallez , elle m’a raconté votre aventure et donné votre site pour vous suivre , il faut avouer que j’ai passé mon dimanche à lire vos reportages depuis le début , quelle belle aventure , il fallait oser !!!
    Pour les jours à venir , je souhaite que votre périple soit merveilleux
    Bon courage , à bientôt , je vais continuer à vous suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *