Remerciements

Corinne et Marcel qui nous ont reçus chaleureusement dans leur ferme alors que nous étions mal parti pour trouver un endroit où dormir.

***

Monsieur le maire de Fontaines-sur-Marne qui nous a offert le café un midi.

***

Le cafetier d’un petit village qui a fait de même après avoir entendu le récit de notre projet.

***

Pierre, qui en toute simplicité, nous a hébergé non pas un mais deux jours chez lui à Strasbourg.

***

Arto et Sandra qui nous ont accueillis deux jours au pied des Alpes.

***

Pablo et Libertad qui nous ont accueillis pour une nuit à Garmish-Partenkirchen.

***

Cette famille autrichienne qui nous accueillis dans sa maison de montagne en toute simplicité.

***

Le patron du club de rafting Ivanteam qui a échangé avec nous dans la vallée de la Valsugana.

***

Le voisin de Flavio qui nous a laissé un bout de champ pour planter notre tente dans la vallée du Po.

***

Roberto, pour ses encouragements au petit matin, quand nous étions fatigués.

***

Ernesta, de la protection des forêts du Frioul qui nous a offert des glaces et des bonnets sur la route de Trieste.

***

Sébastien et Angélique, qui nous ont offert le café au milieu d’une côte difficile.

***

Josipa, pour son accueil.

***

Lucie et Julie, pour les figues et les prunes.

***

Jean et sa femme, deux baroudeurs, pour leurs encouragements et leurs conseils.

***

Zermin, pour les boissons sucrées et la discussion en français.

***

Samir, pour les cacahuètes et les encouragements.

***

Dado pour : l’hébergement, les bières, les rakias, les amis, la yougostalgie, la grimpe, la visite de la ville, les bons plans, les conseils.

***

Au Monténegro,  à ces enfants qui nous ont indiqué que nous faisions mauvaise route.

***

Cet officier albanais qui nous a offert deux cafés et une bonne conversation en français et en anglais.

***

Le lycéen qui tenait l’hôtel de Lezhë et à fait notre lessive.

***

Sur la route d’Elbasane, à l’homme qui nous a offert deux cocas.

***

Les gérantes du club de danse traditionnelle d’Itea pour l’hébergement.

***

Chrissi pour son accueil tout en confiance.

***

A Arnissa, les ouvriers agricoles qui nous ont offert des pommes à ne plus savoir qu’en faire.

***

Le cafetier de Xilagani pour les deux bouteilles d’eau.

***

Le pope du sanctuaire Saint Eugène pour ne pas être venu prier et nous avoir laisser dormir à son insu dans son église.

***

Une mamie qui nous a offert kaki et grenade.

***

Un hipster de Alexandroupolis qui nous indiqué une excellente cantine.

***

Sédat, vigile qui nous a offert notre premier thé en Turquie.

***

Tous ceux qui nous ont offert du thé.

***

Damien et Sandrine et Mathias pour leur accueil à Istanbul.

***

Islam pour la nuit à Izmit.

***

Yavuz et sa coloc pour leur accueil de princes.

***

Sefa et ses colocataires pour son accueil et son barbecue à Eskisehir.

***

L’imam et le maire de Kaymaz, pour nous avoir autorisé à dormir au chaud dans la mosquée du village.

***

Le franco-turc qui a payé notre diner à Sivrihisar.

***

L’autre franco-turc qui a payé notre petit-déjeuner à Polatli.

***

Tous les camionneurs qui nous ont transportés sur les routes de Cappadoce.

***

À toutes les stations-service de Turquie où nous nous sommes arrêté pour prendre le thé.

***

Le responsable de la sécurité de la représentation des Derviches-tourneurs de Konya qui nous a offert deux places pour le spectacle d’ouverture du festival.

***

Saleh, Hakan, Ebu et les autres pour leur accueil à Ankara, leur bonne humeur, leur humour, leur chambre, leur cuisine, les visites.

***

Les Ogretmen Evi (maisons de professeurs) pour leurs tarifs attractifs et leur accueil.

***

Toutes les femmes iraniennes pour leurs larges sourires.

***

Hadis et Ali pour leur accueil chaleureux, leur visite de Tabriz.

***

Ali (pas le même que le précédent), sa femme et ses filles pour leur accueil et l’ambiance familiale de leur foyer.

***

Ali (pas le même que les deux précédents) pour son cadeau imprévu alors que nous montions dans le bus.

***

La communauté arménienne d’Ispahan.

***

Chauffeur de bus de la ligne Shiraz-Bandar Abbas pour son oubli de payer un supplément pour nos vélos.

***

Les familles Bustarret, Gaudement et toutes les expatriés français de Dubaï que nous avons rencontrés.

***

Pascal qui nous a guidé à vélo dans Dubaï.

***

Le responsable iranien d’une boutique de vélo de Dubaï.

***

Madhukar, notre hôte de Kathmandou.

***

Les moines du temple bouddhiste de la route Pokhara-Lumbini.

***

Les curés de la maison d’accueil des filles handicapées près de Gorakhpur.

***

Un automobiliste du Nagaland, qui nous a donné des jus de pomme sur le bord de la route.

***

Les pères de l’institut Don Bosco de Marma.

***

Le père de l’école Saint Paul de Pallel Mamang Leikal.

***

Le padre, les soeurs et le séminariste de Khampat.

***

Les moines et moinillons du monastère de village près de Kale.

***

Cette famille qui nous a accueillis chez elle en plein milieu de la jungle birmane.

***

Cette famille qui nous a accueilli sur le bord de la route près de Taze.

***

Le curé de Ye-U qui nous a arrangé l’hébergement auprès des autorités.

***

Gilles et Brigitte qui ramènent en France quelques vêtements d’hiver qui nous alourdissaient.

***

Même si cela nous alourdissait, les birmans qui nous ont offert des bananes sur la route.

***

La famille qui nous a trouvé un bateau pour traverser le lac derrière le lac Inle.

***

Le supérieur d’un monastère que la route de Kalaw qui nous a accepté chez lui.

***

Bertrand, pour les boissons offertes au lac Inle.

***

Les véhicules qui nous ont pris en charge lors de notre retour forcé en arrière à travers la moitié du Myanmar.